Comment rebondir de 5 des plus grandes erreurs sur cheveux naturels

Dans la communauté des cheveux naturels, nous consacrons beaucoup de temps, d’énergie et d’argent à nos soins capillaires. Nos cheveux naturels sont délicats et méritent les meilleurs soins possibles (surtout après des années d’abus de fer à lisser et de défrisage). Nous utilisons des shampoings sans sulfate, concoctons des pré-poos, préparons des beurres pour le coiffage et l’hydratation, des soins profonds et plus encore.

 

Malgré toutes nos connaissances capillaires, nous faisons toutes des erreurs ou prenons des raccourcis et nous en subissons les conséquences.

Je dis tout cela pour dire que parfois, malgré nos meilleures intentions, nous gâchons nos efforts. Voici donc quelques conseils pour surmonter les 5 erreurs les plus communes.

1. Couper ses cheveux trop courts

Si vous vous retrouvez avec les cheveux plus courts que prévu. Tout d’abord, je recommande de vous donner quelques jours pour vous habituer à la nouvelle longueur. Expérimentez de nouvelles coiffures, faites plusieurs essaie pour vous sentir belle. Vous pouvez constater que bien que vos cheveux soient plus courts, vous avez de meilleurs résultats parce que vos pointes sont toutes fraîches et donc en meilleure santé.

Si vous ne vous sentez toujours pas à l’aise avec votre nouvelle la longueur, vous pouvez adopter des coiffures protectrices avec des perruques, des tissages, des crochets braids… jusqu’à ce que vos cheveux poussent assez.

big chop court

Quelle que soit l’approche que vous prenez, assurez-vous de vous concentrer sur vos soins capillaires. De cette façon, vous pouvez maximiser votre croissance capillaire et votre rétention de longueur tout en maintenant la santé et l’intégrité des cheveux que vous avez encore.

2. Une mauvaise coloration

Les colorations sont toujours un pari. Vous ne savez jamais comment une coloration va prendre (ou, dans certains cas, ne pas prendre), ou comment la coloration va réagir à votre teinture précédente (comme le henné).

Si vous vous retrouvez avec une coloration maison qui a mal tourné, vous avez quelques outils dans votre arsenal pour vous en sortir.

Si vous trouvez que votre coloration a mal tourné, essayez de vous laver les cheveux au cours des prochains jours suivant la coloration. Le shampooing soulève délicatement la cuticule et permettra à une partie de votre couleur de s’épuiser. Rappelez-vous juste de faire un soin profond après chaque shampooing, parce que les cuticules qui ne reviennent pas à plat et lisse rendent vos cheveux rugueux et sec après la teinture.

Une autre alternative pour atténuer votre couleur est de la couvrir avec une coloration foncée semi-permanent ou temporaire. La dernière chose que vous voulez faire avec vos cheveux dans un état si vulnérable est d’appliquer un colorant permanent / contenant de l’ammoniaque.

Si jamais votre coloration a laissé des dégâts visibles sur vos cheveux  Et si vous trouvez que vos cheveux sont trop abîmés, essayez d’utiliser ApHogee Kératine 2 Minute Reconstructor pour les réparer. Je l’ai utilisé avec des résultats étonnants sur mes cheveux colorés.

3. Calvitie localisée (alopécie de traction)

L’alopécie de traction est réelle et c’est une préoccupation omniprésente pour les naturalistas qui aiment les coiffures protectrices (tissages, tresses et autres coiffures qui tirent sur les cheveux). Si vous avez que les cheveux près de vos tempes ont abandonné le navire, vous pouvez faire quelques choses pour revenir sur la bonne voie.

Tout d’abord, arrêtez de refaire les mêmes coiffures qui vous ont mené à la situation où vous êtes actuellement. C’est du bon sens, mais il est important de reconnaître quelles pratiques et coiffures sont préjudiciables à vos cheveux.

Comme avec tout ce que vous voulez changer ou améliorer, la cohérence est le plus important. Appliquez-vous à masser la zone affectée tous les jours.

Remarque: si vous avez des plaques de calvitie ou des chutes de cheveux extrêmes, veuillez consulter un professionnel de la santé. La perte de cheveux peut être un symptôme d’un problème médical sous-jacent.

4. Sécheresse

L’une des plaintes les plus courantes concernant les cheveux naturels est qu’ils sont secs. Au début, nous nous plaignons de la sécheresse de nos cheveux par rapport aux fers à lisser et aux permanentes auxquelles nous étions habitués. Mais au fur et à mesure que nous progressons, nous réalisons que les cheveux secs sont un problème réel – comme en témoigne le fait que notre sébum naturel ne pénètre pas aussi bien dans la tige capillaire.

Les cheveux secs peuvent être le résultat d’un certain nombre de choses – une problème de produits incompatibles, problèmes de porosité, … Comment savez-vous de quel problème vous souffrez et comment y remédier ? Il n’y a pas de solution rapide. Il faut faire quelques essais et erreurs.

Votre conditionneur profond est votre première ligne de défense. Essayez d’incorporer plus de conditionneurs profonds de pH équilibré / bas pH dans votre régime, pour aider à garder vos cuticules plates et sceller dans l’hydratation.

5. Casse

Si vous souffrez de casse et d’affinement qui altèrent radicalement vos cheveux, il est essentiel de s’attaquer à la racine du problème.

Parfois, la casse est mécanique et il faut éviter les manipulations trop brutale. Privilégier les manipulations douces et démêler vos cheveux aux doigts seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *