Transition – Comment bien couper ses pointes abîmées ?

Il y a plein d’informations sur quand est-ce qu’il est nécessaire de couper ses cheveux naturels. Pointes abîmées, pointes rêches, pointes cassantes, pointes fourchues, pointes indisciplinées… La vérité est que quand on est en transition, tout ça c’est aussi du vécu ! La transition, ça veut dire se débarrasser de ses cheveux abîmés et de ses cheveux affinés qui détonent avec les cheveux naturels fraîchement sortis des racines. Parce que les cheveux abîmés ont été défrisés ou endommagés par l’utilisation trop fréquentes de chaleur, ils sont secs et rêches. Et bien sûr, les cheveux se cassent en permanence, ce qui fait que les nattes et les vanilles n’ont aucune chance de tenir sans élastique.

Alors pourquoi ne pas couper toutes ses pointes abîmées ?

Je suis sûre que beaucoup de transitionneuses y pensent. Mais ce n’est pas tout le monde qui veut faire un Big Chop. Certaines n’ont pas l’envie et préfère faire une transition sur plusieurs mois voire plusieurs années. Il est facile de trouver des infos sur comment couper ses cheveux naturels, mais beaucoup moins d’infos sur comment couper ses cheveux en transition.

La première chose à faire est d’identifier les signes indiquant qu’il est temps de couper :

  • Les pointes fourchues. Que vous soyez 100% naturelle ou en transition. Les pointes fourchues ne sont jamais une bonne chose.
  • Les pointes “isolées”. C’est l’équivalent des pointes affinées pour les transitionneuses. Les cheveux s’usent naturellement avec le temps et cela se voit aux pointes qui sont souvent plus fines que le reste des longueurs. C’est un signe d’usure capillaire. Lorsqu’on est en transition, cette usure provoque des pointes “isolées”. C’est à dire que les cheveux s’affinent mais à l’extrême, à tel point que les cheveux ne sont pas tous de la même longueur, certains cheveux sont longs et d’autres sont carrément courts.
  • Les pointes super emmêlées. Le démêlage lors de la transition n’est pas chose facile. Les pointes abîmées se retrouvent prises au piège, rendant le passage des doigts et du peigne difficile.  Si vous remarquez que vos séances de démêlage deviennent plus complexes qu’avant, alors couper vos pointes s’avère nécessaire.

à quelle fréquence couper ses pointes abîmées ?

Pendant la première année de transition, couper tous les 3-4 mois c’est suffisant. Bien sûr, chaque tête est différente et il faut toujours évaluer les besoins de ses propres cheveux pour savoir si un passage de ciseaux est nécessaire. Si vous souhaitez vous débarrasser de vos pointes abîmées rapidement, alors il faudra juste couper plus souvent.

Passé les 1 an de transition, il faut être plus vigilante concernant les pointes. Il faudra alors les couper plus souvent, car elles se cassent et s’abîment encore plus facilement. On peut alors couper toutes les 3 semaines ou tous les mois. On peut aussi faire des séances de search & destroy en plus. Mais c’est toujours à vous d’évaluer vos besoins.

Combien de centimètres faut-il couper ?

C’est aussi un autre point qu’il faudra évaluer vous-même, en fonction de vos besoins, de vos objectifs et de si vous êtes à l’aise avec vos ciseaux. Certaines transitionneuses commencent petit, en coupant moins d’1 cm. C’est très bien, pas la peine d’aller au delà de 2 cm.

D’autres transitionneuses font des mini chops (par opposition au big chop). Elles sont tellement impatiente de retrouver leur texture naturelle et de se débarrasser de toutes leurs pointes abîmées, qu’elles coupent 8 cm ou plus d’un coup ! Bien que ça puisse être une bonne chose, je ne conseille pas de le faire soi-même. C’est assez difficile de tout couper et de tout égaliser soi-même. Ce n’est pas facile de voir toute seule si tout les cheveux sont à la même longueur. Si vous n’avez pas le budget pour payer un coiffeur, faites en sorte qu’une autres personnes (ami ou famille) le fasse à votre place, surtout quand il s’agit des cheveux à l’arrière et à l’avant.

Comment couper ?

Maintenant que vous avez pris la décision de couper vos cheveux en jugeant que c’est nécessaire, il vous faut les bonnes méthodes. Pour les transitionneuses, il ne s’agit pas juste d’avoir une belle coupe, il faut arriver à enlever une bonne partie les pointes abîmées.

Il vous faut donc 5 choses :

  • Des ciseaux coiffeur. Oui c’est plus cher. Mais il ne faut surtout pas utiliser des ciseaux de bureau ou à papier, ils ne seront pas assez précis. Si vous faites ça, vous aurez encore plus de pointes fourchues. N’utilisez pas non plus des ciseaux usés ou vieux.
  • Ne couper pas vos cheveux lorsqu’ils sont mouillés. Quand vos cheveux sont mouillés ils paraissent plus longs à cause du poids de l’eau. Vous avez plus de chance de sous-estimer le nombre de cm que vous couper sur cheveux mouillés, et de vous retrouvez avec des cheveux plus courts que vous ne le pensiez une fois qu’ils auront séchés.
  • Coiffez vous comme d’habitude. Si vous lissez vos cheveux, alors lissez vos cheveux quand vous les couper, si vous les portez en wash & go, alors faites un wash & go avant de couper.
  • Assurez-vous de bien démêler vos cheveux avant de couper.
  • Utilisez un miroir, ça c’est évident !

C’est parti !

Méthode n°1: Séparez vos cheveux en petites sections, puis prenez une section, placez-la entre votre index et votre majeur, en formant un V. Lissez le bout de la mèche avec vos doigts et couper à l’angle du V, du bas vers le haut. Répétez ces étapes sur toute votre tête et faites des pauses pour vérifier que vos cheveux coupés soient bien tous à la même longueur.

Méthode n°2 : Séparer vos cheveux en sections de taille moyenne et faites des vanilles. Au bout de chaque vanille, coupez les pointes qui ne sont pas twistées. Cette méthode n’est pas des plus efficaces pour avoir les cheveux de la même longueur, mais elle vous débarrassera de la plupart de vos pointes abîmées.

Méthode n°3 : Si vous n’avez pas confiance dans les méthodes 1 et 2, essayez la méthode 3 avec des chouchous. Utilisez des chouchous en satin en faisant plusieurs queues de cheval. Faites glisser délicatement les chouchous vers le bas jusqu’aux endroits ou vous voulez couper. En vérifiant bien chaque section, vous pouvez avoir des cheveux presque tous de la même longueur.

Vous pouvez bien sûr utiliser d’autres méthodes, assurez-vous simplement de vous rapprocher de votre but !

 

Et vous ? Comment gérez-vous vos pointes abîmées ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *