Quelle est la bonne méthode pour faire son shampoing ?

shampoing cheveux frisés

Vous détestez l’état de vos cheveux après votre shampoing ? Vous aimez aller chez le coiffeur et que quelqu’un d’autre lave vos cheveux ? Appréhendez-vous ou retardez-vous le jour du shampoing ?

Oui ? Alors cet article est pour vous !

Le sébum et autres lipides produit par le cuir chevelu ne sont pas toujours capables de traverser toute la longueur de votre cheveu frisé  jusqu’à la pointe. C’est pour cette raison que les cheveux crépus, frisés et bouclés ont tendance à être secs. On a même parfois du mal à faire un shampoing, car on se dit qu’il aura tendance à assécher encore plus nos cheveux !

Le mot “shampoing” vient du mot indien “champo” qui signifie “massage de la tête”. Un shampoing est un produit utilisé pour retirer le gras, la saletés les cellules mortes et la pollution. Il est important de noter qu’ hydrater ses cheveux ne permet pas d’attendre ces objectifs. Il y a des actions à mener pour s’assurer que vos cheveux restent propres et bien hydratés.

Les soins hydratants pre-poo

Hydrater ses cheveux avant le shampoing aide à sceller l’hydratation produite par le cuir chevelu, et donc permet d’éviter d’avoir les cheveux secs. On peut le faire avec son après-shampoing ou conditionneur classique, ou bien avec des huiles végétales comme l’huile de jojoba. Celle-ci est très proche du sébum que produit le corps humain. Elle forme un film fin protecteur sur la peau et les cheveux, sans les étouffer.

Les soins pre-poo sont aussi un bon moyen de lutter contre les agressions du soleil et du chlore des piscines ou encore du sel de le mer. Ces agressions dépouillent vos cheveux de leur hydratation, avant même que vous ayez fait un shampoing. Si vos cheveux sont très sales, le pre-poo bouchera encore plus vos pores et étouffera encore plus vos cheveux. Dans ce cas, il est préférable d’ajouter de l’huile ou de l’après-shampoing dans votre shampoing.

Diluer son shampoing

On peut diluer son shampoing avec de l’eau et un petit peu de conditionneur de la façon suivante : dans une bouteille vide, on mélange 1/3 de shampoing avec 1/3 d’eau et 1/3 d’un conditionneur quelconque. Après avoir votre shampoing avec cette préparation, vos cheveux seront moins secs, moins emmêlés et mieux hydratés. Cette méthode permet aussi d’économiser car on utilise moins de shampoing d’un seul coup.

Eviter les sulfates

S’assurer que son shampoing ne contient pas de sulfates est l’une des étapes les plus cruciales du combat contre les cheveux secs. Les shampoings qui assèchent les cheveux, sont généralement des shampoings à base de tensioactifs agressifs comme les sulfates.

Maîtriser la technique du shampoing

La manière dont vous faites votre shampoing est très importante. Frottez ses cheveux humides avec du shampoing et gratter son cuir chevelu ne sont pas suffisant. Il est aussi important de séparer et de laver ses cheveux en sections. En faisant cela, on s’assure que chacun de nos cheveux a été bien lavés et qui conditionné. Ce qui facilitera le démêlage ensuite.

Il est aussi nécessaire de ne pas gratter son cuir chevelu avec ses ongles. Il est préférable de masser son cuir chevelu avec le bouts de ses doigts. Gratter est une méthode trop violente et peut donc irriter le cuir chevelu, affaiblir les follicules et causer un ramollissement excessif du cuir chevelu. Le massage du cuir chevelu est une méthode plus saine. En plus, cela stimule la pousse des cheveux et favorise la circulation du sang an sein du cuir chevelu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *